04/11/2015

10/10: Ironman World Championship Kona - part 1

Je me décide finalement à faire un résumé de ma deuxième participation à ces championnats du monde Ironman.

Première partie: avant-course

Depuis le Triathlon de Gerardmer, la préparation a été bien entendu axée principalement sur LE rendez-vous de l'année. Tout était fait au niveau professionnel et familial pour permettre de faire une belle course. Et la préparation a sans doute été une des meilleurs à ce jour. Une dernière séance de 200km à vélo suivi de 30' à pied à 13 km/h "facile" termine de me rassurer sur mon état de forme. Le vendredi 25/09 au soir, c'est la "soirée Kona" et je retrouve tous mes amis pour faire la fête une semaine avant le grand départ.

Mais comme dans tout bon scénario, un petit grain de sel est venu pimenter un peu la fin de préparation: à deux semaines de la course (le dimanche 27), lors d'une des dernières grosses séances à vélo, je chute lourdement. Je ne m'explique pas ce qui s'est passé, mais ma chaîne a sauté alors que je relançais en force à ~35km/h, et mon genou a heurté le cintre, ce qui m'a déséquilibré. Je me suis retrouvé à raper le bitûme avec hanche, genou et coude, alors que ma tête tapait le sol (merci le casque !). Après quelques minutes de stress intense, je me rends compte que je n'ai rien de cassé, mais l'épaule et surtout la hanche sont bien entamées !!! S'en suivront 5 jours de soins en Belgique, avec anti-bitotiques (qui me donnent des crampes !) et surtout pommades, pansements, etc. et bien entendu pas d'entrainement, les frottements et les chocs étant très douloureux. Cerise sur le gateau: mon cadre a été abîmé dans la chute, et il y a un petit éclat dans le carbone au niveau du tube oblique. Rien de bien méchant, mais suffisamment pour que je doive le faire réparer ou trouver un cadre de remplacement.Le lundi je passe à TV Lux avec Mathieu (lui pour le Xterra). Je souffre en silence, et je me demande encore comment je vais faire pour ce vélo...

tvlux 28-09.jpg

Nous sommes lundi, je pars vendredi ... Finalement, pas de cadre de remplacement, je fais 2 aller-retours jusque Ferrières chez Stelet Polyester (réparateur Scott) et je récupère mon cadre réparé, comme neuf, mercredi soir. Waouw ! Remontage avec Geoffrey jusque minuit, et le lendemain, essai 1h avant de le démonter pour le mettre dans la valise. Je profite aussi de 40' sur le temps de midi pour tester un pansement étanche en piscine: les points d'impact sont douloureux et surtout très "raides" musculairement, mais le pansement tient, et je peux nager Rigolant. C'est "la course" à tous niveaux, mais tout semble s'arranger. Reste à courir vraiment (à pieds), mais ce sera pour Kona, c'est encore trop douloureux.

Vendredi-Samedi: un long voyage nous attends: Luxembourg-Londres-Los Angeles-Kona. Ca y est nous y sommes ! De retour ici après deux ans et surtout en famille. Ca s'annonce bien ... enfin, si je peux courir Incertain

run.jpg

Dimanche soir, je teste la reprise à pied: 30' avec une gêne, des jambes moyennes, mais pas de douleur. Il reste 6 jours, ça devrait le faire, ça va le faire ! Je nage encore en piscine, la plaie à la hanche est vraiment profonde, je vais devoir attendre le dernier moment pour essayer la mer. L'épaule va mieux, il faudra bien couvrir pour le soleil. Le coude est par contre problématique car je peine à tenir la position aéro plus d'1h. Les soins continuent, mais j'essaye de bien aérer les cicatrices maintenant pour "sécher". Vu la fin de préparation cahotique et la semaine précédente "light", cette semaine pré-course sera un peu plus chargée que d'habitude.

bike.jpg

Encore 2 longues séances vélo (4h et 3h, ce qui me permet de repérer tout le parcours en deux fois Clin d'œil) et notamment une séance à pied de 16 km (l'aller-retour sur Alii Drive) avec de l'allure de course pour complètement valider la course à pied. Je me décide finalement à aller nager à Dig me Beach le jeudi, aussi pour tester la combi Orca RS1 que je n'ai pas encore pu mettre (trop douloureux: ça serrait trop à la hanche), et la dernière séance à pied dans Energy Lab est convaincante: je suis opérationnel. A côté de cela, on en profite aussi en famille pour nager avec les tortues, tester les différentes plages, le snorkeling, paddle surfing et autres "activités" classiques de la semaine pré-course. Je fais encore une séance d'osthéo à J-2 pour essayer de libérer les tensions musculaires qui sont apparues au niveau de la hanche, dos et épaule. La mobilité n'est pas exceptionnelle, je m'en rends compte à ce moment-là, mais l'essentiel est que je ferai la course dans un bon état, vu les circonstances.

matos.jpg

Le vendredi, après avoir vainement cherché ma puce et avoir dû en récupérer un nouvelle (non sans avoir ruminé toute la nuit), nous allons une dernière fois profiter de la plage, cette fois à White Sands Beach, un peu plus mouvementée que les autres: aller jouer avec ses enfants dans les vagues énormes la veille d'un Ironman, y'a pas mieux pour déstresser Rigolant.

vagues.jpg

Dépôt du vélo au parc, on y est, demain c'est le jour J ...

 

18:00 Écrit par M3 TEAM dans 0. Road2Kona, 5. Multisports | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.