04/11/2015

05/09: Triathlon XL Gerardmer

Samedi 5 septembre, Yannick participait à nouveau au Triathlon XL de Gerardmer. Malgré un parcours à pied légèrement modifié (plus difficile), il y réalise son meilleur chrono en s'approchant des 5h pour décrocher une 31ème place sur plus de 1500 partants. Voici son résumé:

Pélérinage annuel, nous voici une nouvelle fois à Gerardmer pour la "Grand messe" du triathlon Vosgiens. Cette année, une belle délégation Batifer s'est déplacé: nous sommes près de 20 sur le XL ! Comme en 2013, j'intègre la course dans ma préparation pour Kona, mais ça n'empêche pas d'essayer de bien faire et de relâcher un peu à l'approche de la course, histoire d'arriver avec un peu de fraîcheur. Côté matériel, j'ai mis le Plasma au repos 2 semaines pour ressortir le Foil après lui avoir offert une petite cure de jouvence (dont un nouvelle selle ISM car mon séant n'est plus du tout adapté aux selles conventionnelles). Venons-en directement à la course: pas grand chose de neuf, si ce n'est un parcours à pied revu pour rendre le parcours plus sympa ... pour les spectateurs ! Car pour les athlètes, 3 nouvelles passerelles (et les escaliers associés) ont été mis en place pour faciliter la circulation des spectateurs, tandis que nous devons monter/descendre trois fois une pile de palettes à 4 reprises (12 fois en tout, donc) pour passer aux-dessus des supporters venus comme chaque année en nombre. Le seul "plus": un passage sur l'eau, un ponton ayant été aménagé cette année pour amener au tapis d'arrivée.

A 9h30, nous sommes donc dans l'eau, chaque année un peu plus loin (c'est ma 5ème participation et au début nous partions à partir de la plage). Je suis accroché au ponton aux côtés de Mathieu et JF Otjacques, mais il y a encore au moins 100 nageurs devant nous, dont les pros qui se sont regroupés à l'avant. Je décide d'avancer encore un peu et alors que je fais quelques brasses pour me rapprocher des pros, le signal de départ retentit ! C'est parti. Tout se passe plutôt bien, je suis à l'écart, et même si je prends quelques coups, je parviens à rester dans ma course. Bouée, sortie à l'australienne, je sens que ma nage est un peu moins bonne sur les 500 derniers mètres, mais je sors tout de même sous les 30' (29'38"), 138ème.

Il ne fait pas chaud aujourd'hui, max 10°C et tout le monde s'habille bien pour partir à vélo (en haut des cols il fera encore plus frais), mais je décide de partir sans chaussettes et sans ajouter de couche en haut (je cours avec le t-shirt technique Compressport sous la trifonction. Je sais que je n'aurai pas trop chaud, mais ça ne durera pas, et avec l'effort ce devrait être supportable. Pas de manchettes non plus, je fais donc une transition très rapide et je prends 1' à pas mal de bons nageurs. Ceci me permet de quitter T1 dans le top 100 déja. Dans le plat avant le Poly, je vois Mathieu, et dans le Poly, je dépasse Tom et pas mal d'autres coureurs. On bascule dans la vallée de Longemer avec de bons cyclistes, et si certains partent déjà, je me dis que tenir le rythme de Math serait déjà pas mal. Peu de coureurs nous reprennent, mis à part Jérôme Giaux, Sam Gyde, ou encore Hans Van Den Buverie, qui iront tous chercher un top 12 au final. Le rythme est bon mais je regarde les puls et je suis dans ma zone, je reste donc au contact. Je sens que je pousse plus fort sur le plat alors que Math me donne du fil à retordre en bosses, mais je m'accroche pour pouvoir faire les descentes avec un point de mire à 50m max. Il y a toujours de l'ambiance à Gerardmer mais cette année dans le Poly c'est tout bonnement la folie noir-jaune-rouge! Au dernier tour, nous reprenons Xavier Diépart et Romuald Lepers et ils vont s'accrocher à nous pour le dernier tour. Nous rentrons en T2 pour la 30ème place scratch avec en ce qui me concerne un vélo en 2h55 (nouveau record) mais des jambes tout de même bien entamées...

Tri G bike.jpg

Je sors de Transition le premier de ce quatuor. Rapidement, je sens dans les passerelles que les bosses vont faire mal. Math et Xavier me reprennent le long du lac et je décide de les accrocher, même si ça fait déja mal. Je profite du ravito pour me refaire la cerise et je retrouve des couleurs. je prends alors les devants sur les parties plus roulantes,je me sens bien et de nouveau dans de bonnes zones de puls. Malheureusement, à chaque fin de tour, il y a ces 3 passerelles, ou plutôt ces empilages de palettes et je commencent à cramper au niveau des adducteurs. Je lâche Math et Xavier, mais après quelques centaines de mètres de plat, je retrouve des sensations et revient sur eux. Xavier prend un peu le large à mi-tour. Dans la fin du deuxième tour, nous revenons sur Stéphane Lambert qui a un tour de retard. A ce moment, un coureur nous dépasse. Math me dit alors d'y aller si je peux car lui ne peut plus aller plus vite. J'accélère alors légèrement pour l'accrocher, et je parviens à tenir ce rythme (jusqu'aux ... passerelles que je monte en marchant avec des crampes En pleurs ). Malgré tout, une nouvelle fois, je reprends un bon tempo pour le dernier tour. Je me fais reprendre à 3km de l'arrivée mais en relachant bien dans le faux-plat descendant le long du lac, je réussis à revenir et à faire un petit trou. Je sais que j'en aurai besoin car le 4ème et dernier passage de passerelle va faire mal ! Malheureusement pour moi, c'est bien le cas, et juste avant le ponton, je me fais redépasser par ce coureur. Je termine donc en 31ème position scratch en 5h01'57", soit mom meilleur chrono à ce jour. Malgré tout, c'est à nouveau la médaille en chocolat pour moi dans ma catégorie, mais je retiens surtout ce chrono, de bonne augure à 4 semaine de Kona.

Tri G cap.jpg

16:22 Écrit par M3 TEAM dans 5. Multisports | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.