05/08/2015

01/08: Run & Bike à Cugnon

2947562865.2.2.jpgCe vendredi 1er août, Geoffrey et Yannick reprenaient les bonnes (? Clin d'œil) habitudes en participant à la manche du Run & Bike de Cugnon (nouvelle organisation). Retour gagnant puisqu'ils remporte cette manche après une belle bagarre avec le duo Debry-Klee qui a déja remporté 4 manches cette année. Voici le résumé de Geoffrey:

Après  une longue pause (dernier Run & Bike le 15 mai à Fratin !) nous voilà de retour sur le challenge LGA.
Blessé au pied, j’ai dû arrêter de courir 6 semaines. De son côté Yannick préparait son Ironman de Francfort, couru début juillet.
C’est donc sans repères au niveau de la forme sur ce type d’effort que l’on se présente à Cugnon, nouvelle manche du challenge. On nous annonce un circuit très physique type trail. Ce n’est pas plus mal pour une reprise, car on manque certainement de vitesse.
Il y a un peu moins de monde que d’habitude mais les meilleures équipes sont là. On prend un départ prudent sur la longue côte qui nous fait sortir du village. Au sommet, on attaque le premier single très technique en 6ème position. Les passages des escaliers bloquent les vélos. Yanncik court tout le single, je sui à VTT. Je parviens tout de même à dépasser 3 vélos dont un qui est 20m plus bas dans le ravin Surpris. C’est Vincent Nicolas qui aurait pu se faire bien mal. A la sortie du single on est 3èmes. Les côtes de ce début de circuits sont très raides. Les cyclistes ont du mal à monter sur les vélos. On passe rapidement 2èmes et on revoit les premiers Nicolas Klee et Romain Debry qui étaient partis très vite. Tout en gérant notre effort on revient doucement sur eux. Dans chaque côte on voit que la montée en vélo est difficile pour eux. A mi-course on les a rejoins. On accélère pour essayer de les distancer mais ils ne lâchent pas et à 4 sur les chemins étroits les changements sont compliqués. Je dis à Yannick d’attendre. Le circuit est très physique et usant. Dans les côtes on voit que Nicolas Klee a du mal. Yannick est en forme et remet de temps en temps une couche pour voir comment ça réagit et pour les "user" un peu, mais les deux jeunes s’accrochent. On passe alors dans une très longue côte avec des portages. Je fais tout sur le vélo sans trop me mettre dans le rouge. On gère bien cette côte avec Yannick. Arrivé sur le sommet la transition est difficile pour moi quand je descends du vélo. J’ai un début de crampes aux mollets quand je commence à courir. On reprend les deux jeunes qui avaient pris un peu d’avance dans la côte mais impossible pour moi d’allonger pour les distancer alors que c’est normalement sur ces portions très rapides que je suis performant. Je ne dis pas à Yannick que je suis à la limite des crampes pour ne pas le démotiver. Derrière nous, Jean Luc Bodeux et Vincent Nicolas reviennent et ne sont plus très loin. Alors que l’on est en plein mano à mano avec les deux jeunes pour prendre la tête, on arrive sur une barrière qui ferme complètement le chemin !? On s’arrête car on pense qu’on s’est trompé. Mais je vois une flèche derrière la barrière. Je dis (assez fort semble-t-il Rigolant) à Romain Debry de pousser la barrière. On ne perd finalement que quelques secondes. Dans la descente qui suit j’étire mes mollets sur le vélo, Yannick fait l'effort. C’est efficace, les crampes ont disparu. Je peux de nouveau allonger. On va alors accélèrer un peu, et en prenant quelques relais rapides on fait rapidement le trou. Alors qu’on pense que c’est encore long, je reconnais l’arrivée sur Cugnon. Je dis à Yannick que l’arrivée est proche. On ne relâche pas l’effort. Sur ce final roulant  nos poursuivants ne peuvent pas nous rattraper. Les places restent figées. On franchit donc la ligne d’arrivée en tête avec un énorme sourire. « Les deux vieux ne sont pas encore morts ».
Ce fût une belle course, très disputée, sur un circuit très exigeant où la victoire s’est dessinée dans les derniers km. Un bon retour, qui fait du bien ….

15:16 Écrit par M3 TEAM dans 5. Multisports | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.