12/08/2014

18/07: Run & Bike à Marbehan

2947562865.2.2.jpgVendredi 18 juillet, Yannick participait à la manche du Challenge LGA de Run & Bike organisé à Marbehan, en compagnie de Mathieu Louis. Ils se sont imposés devant le duo Williame-Clément. Voici le résumé de Yannick:

Au départ je n'avais pas prévu de participer à cette course. Le volume d'entrainement a commencé à augmenter sérieusement au retour des vacances car j'ai démarré ma préparation Ironman (à Majorque le 27/9). Après un jeudi composé de course à pied (1h30 à midi)/vélo (retour de Luxembourg 2h le soir), le planning de vendredi était lui aussi bien rempli: aller à Luxembourg le matin (1h30), natation 3400m à midi, et ce run & bike le soir. La fraîcheur risque de faire défaut... Geoffrey est en vacances, et c'est donc avec Mathieu Louis que je cours ce soir. Il fait très chaud, plus de 30°C et pas d'air, mais cela devrait aller mieux dans les bois. PAs mal de bonnes équipes sont là, ont va donc devoir se battre.

Mathieu prend le départ à pied et après près d'1km, les coureurs nous retrouvent et Math est 3ème. Je prends le relais suivant, et parvient à passer en tête. Nous montons sur la route vers Mellier. Juste derrière nous, les duos V.Nicolas-JL.Bodeux, D.Williame-F.Clément et T.Colin-J.Fillbiche (qui participent sur le court). On prend quelques relais rapides avant de rentrer dans la forêt afin de garder la tête, et seuls Didier Williame et François Clément s'accrochent.

RB Marbehan 1.jpg

Le parcours n'est pas extrêmement difficile mais les faux plats me font mal, et sur mes relais, je coince souvent après 30". On prend donc des relais assez courts. Derrière nous, François et Didier coincent un peu et on creuse un petit écart, mais ils restent à vue en permanence, à 100m à peine. On ne dois donc pas se relâcher. Le parcours est plaisant, e bien connu puisque j'y passe régulièrement à pied ou à VTT. L'écart s'agrandit, Math fait un bon boulot dans les bosses car mes jambes sont cuites, par contre je "tourne" bien sur le plat et en descente, et au 2ème ravito (km 12), on ne voit plus nos concurents les plus directs. Sur les derniers kilomètres, cela redevient plus roulant car principalement en descente, et comme on a une belle avance, on se laisse tout doucement aller. A 2 km de l'arrivée, on jette un oeil en arrière et on se rend compte qu'ils sont en train de boucher le trou, il sont à moins de 100m et semblent revenir. On relance un peu la machine, et comme cela descend, on court encore vite et c'est donc impossible pour eux de revenir. Les 16km sont donc finalement bouclés en 50'51" avec seulement une vingtaine de secondes d'avance.

RB Marbehan 2.jpg

Les résultats

16:20 Écrit par M3 TEAM dans 5. Multisports | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.