29/06/2014

21/06: Ironman 70.3 Luxembourg (région Moselle)

IM703Luxembourg.jpgLe samedi 21/06, Yannick prenait le départ de l'Ironman 70.3 organisé à Remich (Grand Duché de Luxembourg). Malheureusement, victime de soucis gastriques il a dû abandonner. Voici son résumé:

Voici la seule course longue distance que j'avais planifié dans cette première partie de saison. Après Cannes en début de saison  ou j'y allais sans réel entrainement, je n'ai fait qu'un seul triathlon (M) la semaine dernière. Je savais que cette première partie d'année serait chargée au niveau professionnel, c'était donc plus sage de ne pas viser trop long. Mais malgré tout je sais que la forme est bonne comme j'ai pu le voir à Verdun, et j'ambitionne donc un bon résultat ici pas très loin de chez moi et sur un circuit que j'ai eu l'occasion de repérer.

Le départ se fait par vagues tout comme à Wiesbaden l'an dernier, et évidemment, l'avant-dernière catégorie à prendre le départ est la M40 (après c'est les relais). Je n'aime pas trop car il y a après beaucoup de monde sur le circuit, mais bon c'est au moins motivant. J'ai quelques petits soucis gastriques depuis le matin, je prends donc un petit médoc pour éviter un accident Pied de nez. Il fait assez chaud, je vais donc me rafraîchir un peu dans la piscine en plein air ouverte pour l'échauffement. Bonne idée de la part des organisateurs. A 14h15 c'est parti (les pros sont partis à 13h puis une vague toutes les 10-15'). Je prends un bon départ, la natation en canal/rivière ça me réussit bien en général. Malheureusement, à mi-course déja je sens que quelque chose ne va pas. J'ai mal au ventre et je manque de force, difficile de bien tirer et relancer la cadence des bras. On rattrape des nageurs de la vague précédente, il faut un peu slalomer. Je commence à ressentir des crampes aux mollets et aux ... cuisses (une première en nat' !). Je sors de l'eau avec des crampes aux jambes et je dois marcher, pas possible de courir. Mon temps est correct, 29'30" mais j'aurais dû faire mieux. Après avoir marché, je commence à trottiner. L'enlèvement de la combi prends du temps avec ces crampes. Je pars finalement à vélo après une looooongue transition.

IM 70.3 Luxembourg.jpg

Une fois sur le vélo, ça crampe de partout ! mollets, quadriceps, tenseur du fascia lata (haut de la cuisse) Surpris. Je décide de ne pas trop pousser et de bien tourner et bien boire dans un premier temps. Ce faisant, je me fais allègrement rattraper, mais je trouve petit à petit un rythme. Je jette un oeil aux Watts et puls, ça ne tourne pas rond. les watts sont 20% en dessous de la normale et je ressens l'effort comme si j'étais sur un sprint. Il continue à faire chaud, j'essaye de bien boire, mais j'ai l'impression que ce que j'avale remplit mon ventre mais rien ne passe dans les jambes. Nous arrivons au pied de la première bosse du parcours après un peu plus d'1h de course (vélo). Je me dis que je vais pouvoir pousser un peu pour essayer de mettre la machine en marche. Mais c'est l'inverse qui se passe, je n'ai pas de force. Je me fais distancer de plus en plus ou alors je dois pousser beaucoup trop fort que ce que je peux me permettre aujourd'hui. Mon ventre ne va pas mieux, il est tout gonflé. Pendant encore 10 km dans ces conditions, j'hésite à terminer la course. Les crampes reviennent par moment, le ventre n'assimile rien, cela ne m'apportera rien d'être juste "Finisher" aujourd'hui. Au km 50 j'ai pris ma décision. C'est difficile, mais je me relève et je continue "à la cool". Par moments, je me dis que non, je vais continuer, et je relance un peu mais rapidement je sais et je sens que ça n'ira pas aujourd'hui. Si c'était un Ironman ou LA course de ma saison, je continuerais, mais là je sais qu'il va falloir puiser et il me faudra 10 jours pour me remettre. Je termine donc le vélo mains au-dessus du cintre. Au moment de rentrer dans le parc, j'hésite encore une fois, puis finalement je reste sur ma sage décision: j'arrête. Dans 10 jours c'est le break, il me restera encore la possibilité de faire un bonne course la semaine prochaine car je sais que ma forme actuelle n'est pas aussi mauvaise que cet abandon laisse supposer. A suivre...

22:57 Écrit par M3 TEAM dans 5. Multisports | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.