09/06/2014

31/05: semi-marathon ING Night Run Luxembourg

ING.jpg

Samedi 31, Yannick participait au semi-marathon ING Night Run Luxembourg. Il n'y était pas seul puisque pas moins de 11.000 coureurs et plus de 100.000 spectateurs avaient envahit les rues du centre ville pour ce grand rendez-vous sportif. Sans réelle préparation spécifique, Yannick n'en réalise pas moins un très bon chrono en 1h22'07" puisqu'il se classe 36ème scratch (5ème M40) sur 4200 participants au semi. Voici son résumé:

C'est déjà la 7ème édition de cette course et chaque année je me demande, après avoir vu l'ambiance qui y règne ou après en avoir parlé avec des collègues ou amis, pourquoi je n'y ai pas pris part. Cette année je me lance, et grâce à un ami qui travaille chez ING (merci Cédric M. Clin d'œil) me voici au départ. En plus Michèle participe au marathon (même départ, bifurcation après 15km) donc c'est l'occasion de courir et aussi de la supporter. Je me place dans le  box A, quelques rangs derrière les Kenyans au milieu desquels s'est mêlé V.Guebs. Il y a plein de gens connus, on se croirait presque à une Allure Libre de Gaume Sourire. Parmi ceux qui devraient performer: J.Dekeyser (il va d'ailleurs gagner le semi) ou encore F.Liotino et B.Marcolini. En parlant avec eux, je me rends d'ailleurs compte que j'ai été un peu trop ambitieux car je visais entre 1h20 et 1h22 mais Frédéric me dit ne jamais avoir fait moins de 1h24 et Benoît à un meilleur temps en 1h19... Tant pis on verra comment ça se passe. Fred Preser et Stéphane Lambert sont aussi venus en famille, il y aura des supporters !

ING2.jpg

Le départ est rapide et on essaye de se frayer un passage parmi les confettis et les coureurs qui ont surestimé leur vitesse. J'entends un "salut, ça va!" derrière moi. Je me retourne, c'est Michaël Louys, venu pour le fun, mais qui va tout de même courir les 10 premiers km normalement avant de ralentir. On court ensemble pendant 3-4 km tout en discutant triathlon, objectifs 2014, etc. On en oublie un peu la course mais on n'en est pas moins à 16 km/h de moyenne. Je sens que Michaël est plus à l'aise que moi, je n'essaye donc pas de le suivre quand il me décroche doucement, je serai déjà très content de tenir un rythme comme celui-là car le circuit est assez difficile et les 5 derniers km sont même très durs en faux-plat montant. Au centre ville, l'ambiance est incroyable, il y a énormément de monde place du Glacis et on a bien besoin des encouragements avant d'attaquer le Limpersberg, tout en relances et faux-plats. Passage sous l'arche des 10km en 37'41", je sais déjà que ça ne tiendra pas, mais il y a juste devant moi un gars qui court avec un tutu et je ne peux pas le laisser me distancer Rigolant. Nous revenons vers le Glacis puis nous entrons dans la parc. Juste avant ça j'ai dépassé le gars en tutu ainsi que V.Guebs qui n'a pas pu tenir le rythme des Kenyans Clin d'œil. A partir d'ici, je vais commencer à piocher moi aussi. Nous bifurquons sur le semi et passons par la Grand Rue, noire de monde. Retour vers l'avenue Kennedy qui va nous ramener à l'arrivée grâce à sa belle ligne droite de 5km. Je préfère ne pas regarder mon Garmin car la vitesse s'effondre et les puls dérivent. Malgré tout je ne me fais pas dépasser. J'ai même repris 2 places sur les premiers km de montée et je m'accroche maintenant. A 2 km de l'arrivée, un point de côté fulgurant me plie en deux juste avant de passer près des supporters rullots présents. Je suis obligé de ralentir et je cours à peine à 10-12 km/h. Je préfère ne pas m'arrêter et je travaille sur la respiration mais ça a du mal à passer et je perds 2 places sur 1 km. La douleur s'estompe peu à peu et je peux à nouveau courir plus vite, mais je suis trop loin d'eux et je vais juste pouvoir tenir ma place pour finir en 1h22'07" en 36ème position. Les deux gars qui m'ont dépassé étaient de ma catégorie, j'étais donc 3ème au moment du point de côté et je finit malgré tout 5ème M40. Voilà un nouveau temps de référence sur semi. Je me lancerait bien sur un autre en fin de saison, peut-être à la route des vins à Remich, cette fois un tout plat, pour aller chercher les 1h20...

ing3.jpg

Une impression de vitesse ... mais ce n'est qu'une impression Rigolant

18:29 Écrit par M3 TEAM dans 4. Trail, course à pied | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.