23/03/2014

21/03: Run & Bike de Mellier

Logo.jpgCe vendredi, retour aux affaires avec un premier dossard de l'année pour Yannick et Geoffrey. Après un début d'année perturbé par les blessures (on ne rajeunit pas Langue tirée), cette deuxième manche du Challenge LGA 2014 était l'occasion de se tester. Le résultats est plutôt positif avec une deuxième place au scratch malgré un manque évident de vitesse. Voici le résumé par Yannick:

Ce vendredi, l'envie est grande de renouer avec la compétition. Après le trail à Virton, j'ai eu pas mal de soucis avec un tendon d'Achille récalcitrant et le volume à pied s'en est ressenti, et j'ai respectivement 20 et 10km au compteur sur les deux dernières semaines. Geoffrey n'est pas beaucoup mieux, il a traîné longtemps sa douleur aux ischios et il n'a repris que sur le dernier mois. Il court en permanence avec les Compressport Four Quads pour assurer un bon maintien de la cuisse et ça ne va pas trop mal. Ni l'un ni l'autre n'avons fait d'entraînement fractionné récemment, donc cette manche est aussi l'occasion de travailler un peu la vitesse. On vient juste de recevoir nos équipements Scott pour 2014 et c'est donc avec le nouveau Spark 710 de Geoffrey et nos Kinabalu que nous participons à cette épreuve.

Je prends le départ pour le start loop. Je sais que je serai incapable de tenir le rythme des premiers aujourd'hui, c'est plutôt sur la longueur que l'on pourra faire la différence. Comme de fait, si je reste 4-5ème sur les 500m de plat, la petite bosse qui suit me fait perdre le contact ainsi que quelques places. Je déroule un peu dans la descente et contrairement aux autres équipes qui changent immédiatement de vélo, nous continuons quelques mètres histoire de prendre un peu de vitesse à vélo avant le relais de Geoffrey. Ca paye tout de suite et sur 50m nous sommes repassé 5èmes au pied de la montée vers la forêt. Dans celle-ci, on dépasse l'équipe BH, mais les premiers sont déjà loin. On ne sait pas trop où on en est, on n'est franchement pas dans le rouge mais difficile d'aller beaucoup plus vite. Il reste encore 50' de course, rien n'est fait.

RB Mellier 1.jpg

Photos Ph.Graces

Une fois sur les sentiers on commence à remonter sur les équipes de devant. Dans la côte pour sortir du village de Léglise, on reprend Aurélien Vergottini et Bastien Morette qui ont un peu de mal à gérer le VTT. On passe donc troisièmes et il y a encore une équipe pas trop loin mais les premiers sont hors de vue. On se rend compte que c'est l'équipe de Jean-Luc Bodeux et Jérémie Plainchamps devant nous. On va revenir petit à petit mais le circuit est assez roulant le long de la E411. Je me dis qu'on va les reprendre à la faveur des portions un peu plus techniques et difficiles à VTT, et on essaye donc d'être sur leurs talons avant cette partie, juste après le ravitaillement. Pour la première fois de la course, on se fait un peu plus mal pour les dépasser et essayer de creuser un petit trou. Ca marche pas mal et à la sortie de la sapinière on a une cinquantaine de mètres d'avance. On garde un bon rythme pour le second tour, tout en sachant que la côte la plus dure va bientôt arriver et il faudra bien la gérer à vélo. Dans la côte, on change seulement sur les portions plates et le coureurs et le VTT essayent de rester au contact le plus possible pour pouvoir changer à tout moment et surtout éviter de se faire trop mal aux cuisses. Dans la toute fin de cette bosse, une lampe s'est fortement rapprochée, c'est Jean-Luc qui a fait l'effort à pied, mais le VTT est à la traîne et il doit donc l'attendre. Au dessus, on peut bien relancer avant d'attaquer une nouvelle fois les portions un peu plus techniques avec de l'herbe et des racines. On creuse à nouveau l'écart et à la sortie de la sapinière on n'a plus que 500m de route en descente à gérer pour terminer deuxièmes de cette manche car on les voit plus derrière nous. Benedict Therer et Adrien Robaye remportent la course avec 1'15" d'avance sur nous.

RB Mellier 2.jpg

Le classement

18:01 Écrit par M3 TEAM dans 5. Multisports | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour,
Effectivement, moi aussi je suis très fragile des ischios. Avec les Compressport Forquad, ça semble aller mieux. Mais il faut aussi travailler la souplesse de la chaine arrière, et faire des exercices dynamiques pour habituer le muscle a des contractions rapides.
Maintenant c'est sûr je ne courre plus sans les Forquad. Tu peux en trouver partout sur internet. Attention de ne pas prendre trop petit car ça serre assez fort quand même. Si tes mesures passent dans 2 tailles, prends la plus grande des 2.

Geoffray.

Écrit par : geoffray | 28/03/2014

Les commentaires sont fermés.