28/10/2013

05/10: Kompressor Cup à Houffalize

Samedi 5 octobre, Geoffrey participait à la Kompressor Cup (VTT) à Houffalize pour une dernière course VTT de la saison. Voici son compte-rendu:

Pendant que mon coéquipier se dore la pilule sur la plage au milieu du pacifique Clin d'œil  je me rends dans les Ardennes pour participer à mon premier XC cette année. Nouvelle course UCI 2 en Belgique, la Kompressor Cup se déroule à Houffalize mais n’empreinte que la célèbre « Fosse d’Outh » du circuit de la coupe du monde. Malgré tout, on annonce un circuit très technique.

Il a fait sec les dernières semaines mais la pluie est tombée durant la nuit. Arrivé assez tôt je fais un tour de circuit pour m’échauffer. C’est la catastrophe. C’est super gras et je glisse tout le temps. Je dois très souvent mettre pied à terre dès que ça monte. Je rage car j’ai 2 roues avec pneus biens crantés à la maison (toutes prêtes) et des pédales Crank brother pour éviter les bourrages à la maison aussi Incertain (j’ai mes Shimano de montées). Le circuit est effectivement très très technique, et le sol glissant complique encore un peu plus les choses. Après ce tour de chauffe je dois nettoyer mon vélo qui est couvert de boue.

Il n’y pas grand monde malheureusement. 4 courses sont programmées à 10h : Jeunes, Open licenciés et Open non licenciés, et les Jeunes filles. Je suis dans 3ème. Au lieu de faire partir tout le monde en même temps on part à 2 min d’intervalle. Je pars donc dans la 3ème  vague. Je me place tout de suite en 3ème position. Dès que ça monte un coureur passe et je pars avec lui. Il fait le trou. On arrive vite sur les plus lents des 2 catégories qui nous précédent. Puis arrivent les premières parties techniques. C’est un peu la débandade…

houffa1.jpg

Je reviens sur le premier. On arrive à un endroit avec 2 passages possibles. Un passage direct mais raide et technique. Et un second, sinueux avec des racines et une épingle, plus lent mais plus facile. Tout le monde prend le direct mais beaucoup tombent et ça bouchonne. Je prends l’option facile et je dépasse 5 ou 6 coureurs. Je prends même la tête de ma course. Je creuse l’écart sur le second qui a du mal dans toutes les parties techniques. Mais le circuit est souvent en single et je suis souvent ralenti par des coureurs des autres catégories parties avant. C’est pénible car le sol est glissant et  dès qu’un coureur patine tout le monde est bloqué.  J’arrive à la Fosse d’Outh. C’est très glissant et le passage est très délicat.

 

houffa2.jpg

 

 

 Il y a 3 coureurs au sol. Je les évite et je passe sans encombre. J’ai fait le trou sur le deuxième.

Au second tour un coureur revient très fort sur les parties roulantes. Dans le technique je suis coincé derrière un jeune. Impossible de le dépasser dans ces singles. Je veux le passer à l’endroit où il y a 2 passages (comme au premier tour). Mais je vois que je ne vais pas assez vite pour le dépasser. Je relâche encore un peu les freins mais l’épingle ne passe pas à cette vitesse Cool. Je tombe. Mon guidon est de travers. Je perds du temps pour le redresser  et me fait dépasser par le second. Le coureur est très puissant et dans les côtes il s’envole. Impossible de le suivre même en allant plus vite que lui dans les descentes.  Le troisième n’est pas très loin. Egalement plus fort que moi dans les côtes, j’arrive tout de même à le maintenir à distance dans les descentes techniques. Le terrain sèche un peu au fil des tours mais mon guidon n’est pas tout à fait droit et je suis souvent limite. Je vais tout de même bien gérer les 2 derniers tours et finir 2ème de cette course.

 

houffa3.jpg


11:30 Écrit par M3 TEAM dans 3. VTT | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.