12/08/2013

11/08: Ironman 70.3 European Championship Wiesbaden

IRONMAN Wiesbaden logo.jpg

Dimanche, Yannick était de retour en Allemagne pour un deuxième championnat d'Europe: celui de half-Ironman qui se déroulait à Wiesbaden (à une vingtaine de km à l'ouest de Francfort). Sur cette course de reprise, Yannick se classe 218ème scratch (sur 2500) avec un chrono de 4h49. Voici son résumé:

J'avais initialement ajouté cette course à mon calendrier 2013 car elle offrait également des slots pour Kona, c'était donc le plan B en cas de problème à Francfort. Etant déja qualifié, j'ai failli un moment annuler ma participation car après 10 jours sans sport après Francfort, je n'ai que 2 semaines complètes d'entrainement derrière moi (3 en comptant celle-ci). Finalement, ne pouvant reporter l'inscription, je participe tout de même. Les km au compteur ne sont pas suffisants, surtout à pied, mais je ferai de mon mieux "avec la forme du moment", et en tous cas sans pression (à part de la Erdinger Clin d'œil). Nous sommes à 6 du club à participer, et il y a de nombreux supporters, donc ce sera un weekend sympa ... mais chargé. 

Cela commence le samedi matin avec un lever à 5h car Julian participe à l'Ironkids et le retrait des dossards est à... 8h30. Cette manifestation se déroule au même endroit que la course adultes du lendemain, près du Casino de Wiesbaden. Un nombre impressionant de bénévoles sont là, les circuits sont tracés comme ceux des adultes, il y a le même speaker, arche d'arrivée, banderoles IRONKIDS, tout! Et tout ça pour 5€ (quand on voit le prix qu'on paye chez les adultes ...). Il y a 2 courses possibles: Bike + Run ou Run. Julian fera Bike + Run, et il y a une cinquantaine de participants dans sa catégorie (2002-2003, il sera donc dans les plus jeunes, mais c'est de l'amusement avant tout... quoique Sourire...). Départ toutes les 15" pour 3 tours à vélo (3600m) + 2 tours à pied (1200m) et un final sous l'arche IRONMAN. Médaille et T-shirt finisher pour tous les enfants, près de 200 au total! 

 ironkids.jpg

Ensuite, nous retrouvons les autres du club, et après le retrait de dossards et le petit resto italien "obligatoire", c'est le dépôt des vélos au parc T1. Comme à Francfort, le lac est situé à l'extérieur de la ville, ici à 15 bons km. La natation se fera en 2 boucles, avec sortie à l'Australienne après 8-900 m, et, particularité, le départ se fait par vagues toutes les 5' (par groupes d'âge). Ma vague partira en avant-dernière (juste avant les relais), alors que celles des Pros partira 1h plus tôt. Entre les deux, donc, tous les autres groupes d'âge... Il va y avoir du monde sur les parcours vélo et CAP ! Nous faisons le repérage du parcours vélo en voiture, histoire de voir de quoi les 1500m de dénivelé positif ont l'air, et si le vélo de chrono était ou non une bonne idée. En tous cas, vu le parc à vélo, je ne suis pas le seul a avoir fait ce choix. C'est une des plus grosses concentration de belles machines que j'aie pu voir! Pour être franc, je ne suis pas trop fan du parcours. Des routes sont similaires à ce qu'on trouve chez nous, mauvais revêtements y compris. Même si ce n'est que quelques passages, ce n'est pas trop l'idée  que je me faisais des routes allemandes, plutôt du style Roth ou Francfort. Quelques virages où on arrivera très vite sont aussi assez étroits, il faudra être prudent (et avoir bien serré le cintre du vélo : j'ai vérifié 3 fois ! Cool). La CAP se déroule au centre dans un parc ombragé, sur 4 tours de 5 km et au milieu de milliers de spectateurs. Ca promet d'être chaud !

Wiesbaden swim.jpgDimanche matin, nouveau réveil aux aurores: 5h10. Le parc ouvre à 6h, ferme apparemment à 7h, et comme Emilie part dans la deuxième vague à 7h35, nous partons tous ensemble prendre la navette de bus. Je suis crevé (10h cumulée en deux nuits), et je siffle une demi-bouteille de 1,5l de Coca pour me réveiller. Ambiance habituelle dans le parc, si ce n'est qu'ici il se vide petit à petit à mesure que les vagues partent. Avec Tom et Jean-Baptiste, nous voyons la transition des Pros  (Frodeno, Champion Olympique 2008 sort de l'eau en 20' Surpris), puis ils partent pour leur départ. Finalement, mon tour vient. Nous sommes 356 dans ma vague. Je me mets à l'avant, au milieu. Je me dis qu'à Kona je vais bien devoir passer à la machine à laver, donc autant s'y habituer sur cette course "d'entrainement". Le départ est donné, je sprinte sur 100m, et je me sens déja à l'aise, pas trop de monde autour. Ca se resserre plus on approche de la première bouée, mais ça passe finalement bien. Il y a un groupe devant, ils sont nombreux, mais j'ai l'habitude. Sortie à l'Australienne, nous avons déja rattrapé les derniers de la vague précédente. Sur la deuxième partie, il y aura de plus en plus de monde, mais ça se passe bien dans l'ensemble. J'ai l'impression de bien nager et de ne pas trop mal m'orienter. Je sors de l'eau, un coup d'oeil à la montre ... elle n'a pas démarré sous la combi. Tant pis, ce sera pour la suite. Je saurai après que j'ai nagé en 28'01", soit mon meilleur chrono sur half. Mais je ne sais pas s'il y a bien 1900m.

Bonne transition, puis c'est parti pour le vélo. Comme d'hab les puls sont un peu hautes au début, mais c'est roulant, alors il sera temps de gérer au 30ème km quand les difficultés arriveront. Finalement, en "mode course", le parcours n'est pas si mal. Il y a en permanence une centaine de personnes devant moi, difficile de dire qui est dans ma vague et quel est mon classement. Pas grave finalement. Nous arrivons aux premières bosses. Je garde un oeil sur le cardio. C'est toujours un peu haut, mais bon je me dis que c'est l'occasion de me tester. 

Wiesbaden bike.jpg

La grosse bosse (4km, +300m) arrive au km 40. Les Pros descendent en sens inverse, nez dans le guidon, ils vont bientôt courir alors que j'attaque seulement les montagnes russes qui m'attendent pendant les 45 prochains km. Je fais le reste du parcours toujours au cardio, et je bois un peu plus que d'habitude j'ai l'impression, sans doute parce que je n'ai pris qu'un seul porte-bidon, et comme il n'y a que 3 ravitos, j'ai peur de ne pas assez m'hydrater... Je continue à rattraper du monde. Le FAN club est présent au 55ème km pour nous encourager. Cool ! Je fais un peu plus attention que d'habitude aux trajectoires dans les descentes et dans les villages car il y a toujours du monde devant moi, donc zéro risque. Finalement, nous revenons sur Wiesbaden avec la fameuse côte de 4km, mais en sens inverse. De quoi bien relâcher les jambes. Vélo bouclé en 2h47. Je visais 2h45-2h50 sur base des chronos des années précédentes. On est bon ! 

Après avoir lâché mon vélo à un bénévole, je pars chercher mon sac. Pas moyen de le retrouver ! Je fais deux fois le tour du rack, ils ne sont pas dans l'ordre ! Au moment ou je commence à m'énerver, un bénévole me le tend. Danke ! Je pars pour la CAP. Je veux prendre un LAP au tapis de sortie de T2, mais ... j'ai laissé ma montre sur le vélo ! Merci le quick release kit de Garmin Incertain. Bon et bien ce sera au feeling... Je pars vite, il y a du monde derrière, maintenant que je vois les numéros de dossards, c'est très serré (je ne sais toujours pas quantième je suis). Je vois Lolo au départ, puis Michèle un peu plus loin, tout le monde est là, et sur la boucle de 5km, on les voit 2 fois, donc des "supporters perso" toutes les 10', c'est cool !

Premier tour en 19'55" (je le saurai après). Deuxième tour un peu moins vite (21'07), je sens que je perds un peu de temps dans les 2 minuscules bosses et aux relances. Toujours énormément de monde sur ce petit circuit, impossible de ne pas slalomer. Les troisièmes et quatrièmes tours seront dans le dur. les jambes sont en bois. J'ai peut-être été trop euphorique dans les deux premiers, et je sens que je suis "juste" niveau sucre. Les crampes sont proches, je perds 3 places dans ces 2 derniers tours, je gère comme je peux pour les boucler aux alentours de 22'30". A 300m du final, je reviens sur une fille partie 1h avant moi. Elle me voit dans le même tour, et commence à sprinter pour le finish. Je n'en ai pas envie. Un oeil derrière, personne dans même tour que moi, je vais en profiter pour savourer pour une fois cette ligne d'arrivée, où Michèle est à nouveau présente avec les autres supporters Batifer. Je boucle le semi en 1h29, ce qui me donne un temps final de 4h49'. Vu l'entrainement actuel en mode reprise, je suis super content ! En plus, d'après les classements 2011-2012, ça me placerait dans le TOP 100 et environ 5ème de ma catégorie d'après ce que j'avais vu. Mais une course n'est pas l'autre, et la densité aujourd'hui (sans doute à cause des slots pour Kona) fait que je suis finalement 218ème scratch, 25ème M40. Tom termine 95ème en 9h36, il y a donc à peu près 120 triathlètes sur les 13' d'écart entre nous! C'était dense !!! Maintenant place à l'entrainement jusqu'à Gerardmer.

Wiesbaden - run.jpg

Les autres triathlètes BATFIER: 

Tom Van Den Buverie: 4h36 

Kevin Laloux: 4h53  

Emilie Lacourt: 5h28

Régis Lacourt: 5h37

Jean-Baptiste Arnould:  5h43

Wiesbaden - BATIFER.jpg

23:25 Écrit par M3 TEAM dans 5. Multisports | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Salut Yannick,

Bon descriptif de notre week-end!!encore un grand merci aux supporters!

Bonne continuation!!

Écrit par : J-B coca | 15/08/2013

Les commentaires sont fermés.